• Home

Comment placer des enceintes monitoring ?

Le placement des enceintes est un point primordial. Les haut-parleurs doivent effectivement faire un triangle équilatéral afin de profiter d’une image stéréo équilibrée. Pour ce qui est de la hauteur de votre oreille, elle doit se situer entre le tweeter ainsi que le boomer. Nous vous recommandons de ne pas faire l’erreur de mettre vos enceintes de monitoring sur votre meuble de studio ou votre bureau. L’énergie émise par les enceintes va se diffuser de façon efficace dans votre mobilier, en optimisant certaines fréquences mais aussi en faisant caisse de résonance. Or, tout genre de soucis peuvent en découler. Nous vous rappelons que nous souhaitons entendre le son de nos modèles de référence. Tout simplement sur des pieds dédiés mais pas n’importe lesquels pour entendre vos enceintes de référence. Il y a peu de monde qui sait que les pieds ont une influence directe sur le son. Ces derniers ne doivent pas transmettre l’énergie des basses fréquences au sol ou à votre mobilier. Les pieds ou supports vont devoir être imposants, lestés au sable afin d’absorber efficacement l’énergie. N’oubliez pas que ces derniers doivent être aussi découplé au sol. Une possibilité est de mettre les pieds d’enceinte sur une dalle de béton lourde ou quelque chose de robuste ne rentrant pas en résonance.

À consulter aussi : Mackie CR4 Présentation et Avis

Votre position de travail dans votre home studio va avoir une influence directe sur le choix de vos enceintes de monitoring. Le placement ainsi que le lieu de diffusion sont essentiels afin de restituer une écoute sans faille. La façon dont vos enceintes sonnent au niveau des basses fréquences se révèle être influencée en majeure partie par la forme de la pièce ainsi que la taille mais aussi par le positionnement. Les fréquences aiguës et médiums seront d’une façon semblable influencée par les matériaux présents dans la pièce ainsi que sur les murs.

Si vous souhaitez coller vos moniteurs au mur (idéal pour les petits espaces), choisissez des auvents en façade plutôt qu’à l’arrière du moniteur dans le but d’éviter diverses perturbations au niveau des graves causées par une mauvaise diffusion des ondes (rumbles). Si vous avez toujours un écran à tube cathodique (CRT), préférez plutôt une enceinte à blindage magnétique. N’oubliez pas de penser au niveau budget à des accessoires pertinents pour le placement de vos enceintes comme par exemple les supports d’enceintes en mousse ou des pieds d’enceinte.

Pour le placement de vos enceintes studio, elles devront être mises de manière symétrique par rapport au milieu de la pièce et se situer de façon idéale à plus de trente centimètres des murs ainsi que des angles. Ce placement des enceintes est conseillé pour des modèles basse-reflex avec évents présents à l’arrière. Certains modèles de moniteurs intègrent un interrupteur dans le but de vous aider à régler la réponse au niveau des basses fréquences afin de composer le positionnement près d’un mur ou d’un meuble.

Se renseigner également sur : Présonus ERISE4.5 Présentation et Avis

5 points essentiels à retenir pour votre choix

– La taille des woofers

Beaucoup de modèles de monitoring de studio sont faits d’un tweeter s’occupant de restituer les hauts médiums ainsi que les fréquences aiguës, d’un woofer restituant les fréquences graves et les bas médiums et c’est tout. Plus le woofer est imposant, plus la réponse en fréquence de l’enceinte pourra descendre dans les basses. C’est un point essentiel.

Le genre d’enceinte

Pour ce qui est d’un home studio, un seul genre d’enceinte est recommandé et c’est ce dernier (enceinte de monitoring de proximité) qui est le plus efficace.

– La plage de fréquences

Une enceinte de monitoring doit être plate sur la totalité du spectre des fréquences audibles (de 20 à 20 000 Hertz). Il faut par conséquent regarder la plage de fréquence reflétant l’intervalle sur laquelle l’enceinte doit être plate. Par exemple, si dans la description d’un modèle, vous voyez qu’il est indiqué « 47 Hertz – 22 000 Hertz » cela signifie que l’enceinte doit être mise sur cette plage de valeurs.

Premièrement, vous devez vous assurer que les enceintes descendent de manière correcte dans les basses. Il faudra que ce soit des enceintes couvrant au moins la plage de fréquence 50 Hertz – 20 000 Hertz. Si les fréquences basses sont fortement conséquentes pour le genre de musique que vous effectuez, une option intéressante sera d’ajouter un subwoofer à vos haut-parleurs.

– Le taux de distorsion (THD)

Le taux de THD est indiqué en règle générale dans les spécifications techniques données par les marques. Ce dernier doit être assez bas sur les enceintes de monitoring pour qu’il ne pose pas de soucis. Il est ainsi préférable de comparer ce taux d’un set d’enceintes à un autre.

– La technologie des tweeters

Les tweeters s’avèrent être des haut-parleurs dédiés aux aigus ainsi qu’aux haut médiums. On trouve deux grands genre de tweeters : ceux à ruban et ceux à dôme. Les derniers nommés sonnent en règle générale d’une façon plus vivante avec un effet d’ambiance optimisé tandis que les modèles à ruban sont plus analytiques et plus précis mais également dans certains cas plus fatiguant à l’écoute. C’est pourquoi si vous désirez vous servir de ces enceintes pour mixer mais également afin d’écouter de la musique nous vous recommandons les tweeters à dôme mais a contrario si la précision du son est essentielle pour vous, tournez-vous vers ceux à ruban.

Consulter les caractéristiques des meilleures enceintes de monitoring sur notre page d’accueil à retrouver ici : Les meilleures enceintes 

Mackie CR4 Présonus ERISE4.5 Yamaha HS 8
Mackie CR4 Presonus erise4.5 Yamaha HS8
50 Watts RMS 50 Watts RMS 75 Watts RMS
Moins de 100€ Plus de 100€ Plus de 200€
Voir le prix sur Thomann Voir le prix sur Thomann
Voir le prix sur Amazon Voir le prix sur Amazon Voir le prix sur Amazon
monitoring enceintes studio