Comment faire afin de choisir son enceinte monitoring ?

Dans un studio ou un home studio, les enceintes de monitoring appartiennent à la liste des équipements incontournables. Effectivement, elles présentent une écoute qui doit être totalement neutre afin que vos mixages demeurent corrects peu importe le support que vous employez pour les écouter. Par conséquent, les enceintes de monitoring permettent de vous aider à faire les meilleurs choix de mix possible.

Studio enceinte de mastering

Mais dans ce sens, il est important de savoir correctement les sélectionner ainsi que les installer. Puisque, comme toujours avec l’équipement de studio, on retrouve de multiples références en matière de marque et de modèle. Sélectionner une paire d’enceintes de monitoring peut donc rapidement se transformer en une activité très compliquée – voire épuisante si les renseignements collectés sont contradictoires.

Afin de vous aider dans votre choix, nous allons découvrir ensemble les éléments à prendre en considération lors de l’acquisition d’un tel équipement. N’hésitez pas à consulter le comparatif  des enceintes monitoring indémodables

La plage de fréquences

Par logique, les haut-parleurs de monitoring doivent être plats sur la totalité du spectre de fréquences audible c’est-à-dire de 20 à 20 000 Hertz. Le principe, bien entendu, est d’optimiser le mixage au moyen de ces enceintes qui ne colorent pas le rendu sonore et se comportent donc de la manière la plus neutre possible.

Ainsi, de façon logique, l’une des caractéristiques techniques à regarder pour commencer est donc la plage de fréquences qui est l’image de l’intervalle de fréquences sur laquelle le haut-parleur est sensé demeure plat. Ainsi, si la variante qui vous intéresse indique « 50 Hz – 22 000 Hz », alors cela se traduit par le fait qu’elle est sensée être plate sur cette plage de valeurs. Nous disons bien « sensé » puisqu’en réalité ce n’est jamais réellement la situation : on constate toujours d’infimes variations. Cela dit, tant qu’elles demeurent de l’ordre de +/- trois décibels, cela reste satisfaisant.

Par conséquent, nous vous recommandons de sélectionner des haut-parleurs qui descendent de manière correcte dans les basses. Ainsi, il vous faudra vous munir d’un équipement couvrant au moins la plage de fréquences 50 Hz – 20 000 Hz. Si vos haut-parleurs ne descendent pas jusqu’à cinquante Hertz, vous vous retrouverez limité afin de mixer tout ce qui s’avère être grosse caisse, kick de drum machine ou encore basse. Si vos haut-parleurs descendent en-dessous, par exemple jusqu’à trente cinq Hertz, cela se montrera plus avantageux afin de mixer. Faites attention cependant, entre une variante qui descend jusqu’à 40 Hertz et l’autre jusqu’à 34, la distinction se montre plutôt négligeable. Pour finir, si les fréquences basses sont extrêmement pertinentes pour vous, vous pourrez toujours ajouter un subwoofer à vos haut-parleurs. Mais bon, dans la majorité des home studios et notamment si le traitement acoustique n’est pas idéal, ajouter un subwoofer ne présentera pas vraiment de sens puisque trop surdimensionné.

La taille des boomers

La majorité des haut-parleurs de monitoring de studio sont dotés d’un tweeter servant à restituer les fréquences aiguës ainsi que les haut médiums ainsi que d’un boomer servant à restituer les fréquences graves et les bas médiums.

Plus le boomer va disposer d’un diamètre conséquent, plus la réponse en fréquence du haut-parleur descendra dans les basses. Cet élément de taille est donc pertinent à prendre en considération afin de faire votre sélection. Sans pénétrer dans des détails trop techniques, voilà quelques conseils en fonction de la dimension des boomers :

meilleures enceinte monitoring

5 pouces : ce modèle sera réellement limité. Nous vous le conseillons si vous disposez d’une petite pièce ou que vous n’avez simplement pas la place d’acquérir quelque chose de plus conséquent.

6,5 à 7 pouces : il s’agit de la taille classique pour les homes studios, grandement suffisante pour réaliser des mix de qualité.

 8 pouces : une dimension un peu plus grand pour une réponse davantage détaillée dans les basses mais par conséquent impliquant un tarif et une dimension des haut-parleurs plus conséquents également.

Le genre d’enceintes

Il existe de manière globale trois genres d’enceintes de monitoring qui sont les enceintes de proximité, les enceintes de moyenne distance ainsi que les écoutes principales. En studio d’enregistrement spécialisé, on retrouve fréquemment une combinaison de plusieurs genres. Par exemple, des haut-parleurs de proximité couplés à des écoutes principales : les premiers permettent un travail de précision alors que les secondes offriront la possibilité d’entendre de manière globale ce qui se déroule dans le mix, avec nécessairement une influence davantage grande du son de la pièce. Dans un home studio, il vous faudra uniquement acquérir des enceintes de monitoring de proximité. Sauf si vous disposez d’une pièce de la même dimension qu’un véritable studio, les autres genres de haut-parleurs ne se montreront pas adaptés.

À consulter aussi : Quelle est la différence entre enceinte passive et active ?

Taux de distorsion

Le taux de THD se retrouve fréquemment inscrit au sein des caractéristiques techniques apportées par les enseignes. Afin de faire simple, le signal initial traduit aux enceintes subit obligatoirement une distorsion, que ce soit pour cause le circuit d’amplification ou la conception des haut-parleurs en eux-même. Le THD est fréquemment assez bas sur les haut-parleurs de monitoring afin qu’il ne pose pas de soucis particuliers. Cependant, nous vous recommandons de conserver cette mesure à l’esprit afin de comparer les équipements entre eux.

Technologie des tweeters

Chaque concepteur d’enceintes de monitoring a développé sa technologie propre à lui en ce qui concerne les tweeters, les enceintes consacrées aux haut-médiums ainsi qu’aux aigus. S’il n’est pas réellement pertinent de se lancer dans une comparaison exhaustive des matériaux employés, vous trouverez cependant deux grands genres de tweeters : les modèles à dôme et les modèles à ruban.

Les tweeters à dôme, d’une manière générale, sonneront de manière un peu plus vivante, avec un effet d’ambiance optimisé alors que les tweeters à ruban seront bien plus analytiques et précis, mais souvent un peu fatiguant. Par conséquent, si vous désirez vous servir des haut-parleurs autant bien pour le mixage que pour entendre votre collection de musiques préférées, nous vous recommandons des tweeters à dôme. Si à l’inverse la précision du son est pertinente pour vous, dirigez-vous vers des modèles à ruban.

Passive ou active ?

Vous avez certainement du en entendre parler, on retrouve des enceintes de monitoring actives tandis que d’autres sont passives. A quoi cela correspond-t-il ? De manière concrète, afin que les haut-parleurs des enceintes émettent du son, il faut que le signal qui leur soit parvenu soit amplifié au moyen d’un amplificateur de puissance. Les haut-parleurs actifs disposent déjà d’un circuit d’amplification équipé alors que les haut-parleurs passifs ne disposent pas d’amplificateur. Concernant les home studios, se servir des enceintes de monitoring dites de actives serait bien plus pertinent et entièrement suffisant. En effet, il vaut mieux au préalable investir dans des enceintes de qualité plutôt que de partager son budget entre des haut-parleurs passifs et un amplificateur de puissance externe.

Events avant ou arrières ? Ou pas du tout ?

On nomme « évents » les ouvertures réalisées dans les haut-parleurs afin de faire passer l’air. Le but de ces éléments est d’optimiser la régulation de la pression à l’intérieur du haut-parleur, tout en émettant davantage de basses autour de la fréquence de résonance (qui est en rapport avec la taille de l’évent). On a affaire à un débat récurrent afin de savoir s’il est préférable de disposer d’un évent avant ou bien d’un évent arrière. Il n’existe pas de réponse absolue. Cependant, si vous avez pour but de coller vos haut-parleurs à un mur, nous vous recommandons de ne pas disposer d’évent arrière afin de limiter les perturbations non désirées. Cela dit, au niveau de l’acoustique, il n’existe pas de réelle meilleure position pour les évents puisque les fréquences basses se montrent peu directionnelles et évoluent à trois cent soixante degrés. Signalons également que certains modèles de monitoring ne disposent pas d’évent. Si cela est sensé être préférable au niveau du son, il est à savoir que leur tarif est fréquemment plus haut.

Connectiques et réglages

Bien sûr, tous les haut-parleurs disposent au minimum d’une connectique d’entrée, positionnée à l’arrière et fréquemment de genre XLR. Mais en dehors des variantes bas de gamme, vous trouverez aussi un certain nombre de réglages qui se montreront pertinents afin d’ajuster le son à la réponse de votre espace, surtout dans les basses ainsi que les aigus. Ce genre de réglage sera à coupler avec un traitement acoustique convenant.

À consulter aussi : Hercules XPS 2.0 Monitoring Présentation et Avis

Le prix

Pour finir, le tarif est bien sûr un élément pertinent de sélection. Pour profiter d’enceintes de monitoring de qualité, il vous prévoir au minimum trois cent euros pour une paire. Restez vigilant puisque les enceintes sont fréquemment vendues à l’unité. En-dessous de ce prix, vous n’aurez pas grand chose de pertinent. Vous pouvez bien évidement acheter d’occassion mais on ne sait jamais comment elles ont été employées notamment puisque les enceintes sont des équipements fragiles. Si votre budget est assez restreint, nous vous conseillons d’attendre encore ou bien d’acquérir un casque de mixage qualitatif.

Conclusion

Pour conclure, ce sont les grandes lignes afin de sélectionner ses haut-parleurs de monitoring. Ces derniers représentent un gros investissement que vous pourrez conserver durant de longues années. En revanche, nous tenons à vous mettre en garde : n’investissez pas dans des haut-parleurs au détriment du traitement acoustique de votre studio. Des haut-parleurs de qualité dans un studio non isolé sont bien moins pertinents que des haut-parleurs d’entrée de gamme au sein d’une pièce traitée de manière acoustique. Conservez cela à l’esprit !

 

monitoring enceintes studio